Pilotage d’Avion : les bases

Piloter un avion, cela semble compliqué au premier abord. Il faut déjà disposer d’un appareil, d’une piste de décollage, savoir communiquer par radio, et bien sûr évaluer tout un tas de paramètres avant le vol : météo, distance, altitude…Bref, cela ne semble pas donné à tout le monde. Et pourtant, en franchissant la porte d’un club d’aviation ou d’une école de pilotage, vous pouvez tout à fait apprendre à voler en toute sécurité.

Dans le cockpit

Avant tout, il faut prendre conscience des différents axes autour desquels l’appareil peut tourner : roulis, tangage et lacet. Une fois que l’on a bien compris, on peut commencer une initiation et entrer dans le cockpit. Ce dernier comprend différents appareils de mesure qui permettent de savoir précisément dans quelle situation se trouve l’appareil.

L’anémomètre mesure la vitesse de l’avion par rapport à la masse d’air qui l’entoure. Les anglo-saxons dominent dans le secteur industriel aérien, si bien que l’indication est souvent donnée en nœuds, sachant qu’un nœud équivaut à peu près à 1,85 km/h.  L’altimètre indique tout simplement l’altitude de l’avion. Le compas est une boussole qui permet de s’orienter dans la bonne direction. Le variomètre indique la vitesse verticale de l’appareil. La bille, aussi dite indicateur de virages, montre l’inclinaison des ailes par rapport à un axe horizontal. L’horizon artificiel, enfin, donne une idée de l’inclinaison du nez et de la queue de l’avion.

Les commandes de l’avion sont assez facilement repérables. Tout d’abord, il faut parler du fameux manche à balai qui permet de contrôler la direction de l’appareil et qui ressemble désormais souvent à un volant de voiture légèrement modifié. Avec lui, vous maîtrisez le tangage du nez et l’inclinaison des ailes dans l’axe de roulis. Ensuite, sachez que vous pouvez actionner les gaz avec la manette ou le papillon adéquat, toujours marqué en rouge. Une commande de mélange du carburant permet d’ajuster le rapport air/ carburant. Enfin, le palonnier, composé de 2 pédales, permet de contrôler l’avion au sol et de la faire tourner à droite ou à gauche autour de l’axe de lacet en plein vol.

Stage d’initiation à l’aviation : comment ça se passe ?

Tout le monde ou presque peut s’offrir un stage de pilotage d’avion tant qu’il en a les moyens. Il suffit de pousser les portes du club aérien le plus proche de chez vous. Une initiation est parfois possible dès l’âge de 12 ans. D’autres critères sont à respecter comme une taille maximale de 1,95 m ou un poids maximum de 100 kg (en fait, chaque appareil dispose de ses propres règles de sécurité fournies par le constructeur). Bien sûr, si on a des problèmes médicaux particuliers, mieux vaut d’abord consulter un médecin pour savoir s’il ne s’agit pas d’une contre-indication à la pratique du vol aérien.

Une fois que vous avez trouvé votre école, vous pouvez choisir votre moniteur. Ce dernier sera évidemment un pilote professionnel chevronné avec plusieurs milliers d’heures de vol derrière lui, et disposant d’une certification de la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile). Pour votre initiation, il vous dispensera une mini formation théorique. Puis, vous ferez avec lui une visite prévol, de façon à vous assurer que l’avion soit bien en état de voler.

Enfin, vous monterez dans le cockpit, vous familiariserez avec les commandes, et commencerez à piloter. En général, il s’agit pour les initiations de petits avions comme des Cessna. Le pilotage se fait toujours en double commande, de façon à rester en parfaite sécurité grâce à votre instructeur. Vous apprendrez à décoller, tourner, garder un cap, et atterrir.

Si cela vous a plu, n’hésitez pas à prendre de véritables cours de pilotage afin d’obtenir votre brevet !

 

Ecoles de pilotage d’avion recommandées :

Avnir Aviation : Cette école basée sur l’aéroport de Lyon – Bron met à votre disposition un programme de formation complet validé par la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile) et ses 3 instructeurs expérimentés dans une ambiance conviviale.

Fly Academy : Centre de formation validé par la DGAC, Fly Academy vous propose des baptêmes de l’air, initiations et formations complètes sur l’aérodrome de Lognes – Emerainville en région parisienne.

Baptême en avion de voltige :

Lyon Voltige : Faites votre baptême de voltige aérienne à Saint-Rambert-d’Albon entre Lyon et Valence.

ipsum Aenean Aliquam id justo facilisis elementum dictum leo. Nullam leo ultricies