Pilotage d’ULM : les bases

Bénéficiant d’une législation aérienne moins contraignante que celle pour les avions ou les hélicoptères, les ULM attirent de plus en plus de pilotes amateurs. Alors, qu’est-ce qu’un ULM et comment faire pour s’initier au vol dans les airs en toute liberté ? C’est ce que nous allons voir sur cette page dédiée aux ULM de toutes sortes.

Qu’est-ce qu’un ULM ?

Un ULM, comme son nom l’indique, est un appareil aérien Ultra Léger Motorisé. C’est un aéronef simplifié qui permet de décoller et d’atterrir sur des distances réduites en dehors des aérodromes contrairement aux avions et hélicoptères. La plupart du temps, les pratiquants partent cependant d’un aérodrome.

Les critères pour obtenir le statut d’ULM sont fixés par la législation. Voici les principaux :

  • L’ULM est monoplace ou biplace. Pas plus de 2 personnes à bord.
  • L’ULM monoplace a un poids inférieur à 300 kg.
  • L’ULM monoplace a une puissance limitée selon sa catégorie

Quels sont les différents types d’ULM ?

On recense 6 classes d’ULM différents :

  • Le paramoteur (classe 1) : cet appareil dispose d’un moteur à hélice encagé et d’une aile de parapente. Il comporte aussi parfois un chariot à roulettes pour la pratique en biplace.
  • Le pendulaire (classe 2) : c’est une sorte de deltaplane avec un chariot à moteur.
  • Le multiaxe (classe 3) : il ressemble à un petit avion.
  • L’autogire (classe 4) : il ressemble à un hélicoptère en miniature.
  • L’aérostat (classe 5) : il ressemble à une mini montgolfière motorisée.
  • L’hélicoptère ultra léger (classe 6) : comme son nom l’indique, on dirait vraiment un hélicoptère en plus petit.

Où aller pour se former ?

Il existe de nombreuses écoles dans toute la France tenues par des passionnés d’aéronautique. Le mieux est de commencer par un baptême ou par une initiation. Avec une initiation, vous avez droit à un briefing théorique. Parfois, vous aurez le privilège d’assister à la visite prévol qui consiste à vérifier plusieurs points avant le décollage.

Lors d’une initiation, vous serez en double commande avec l’instructeur. Vous pourrez donc effectuer vous-même quelques manœuvres dans le ciel.

 

Ecoles de pilotage d’ULM recommandées :

Cap ULM : Le pilote instructeur de cette école basée sur l’aérodrome de Cessieu – La Tour du Pin en Isère vous fera profiter de ses 30 ans d’expérience en matière de vol en ULM.

Appy ULM : Cette école vous initie au pilotage d’ULM au-dessus du vignoble de Saint-Emilion au départ de Libourne dans le sud-ouest de la France.

Gyrocoptair : Frank, pilote-instructeur affilié à la FFPLUM, vous attend dans le Var pour des baptêmes de l’air, initiations au pilotage, et formations en gyrocoptère.

 

 

leo. ultricies id Aenean felis mattis odio commodo venenatis,